La Réglementation Thermique RT 2012 en pratique

Un saut énergétique

Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d’habitation et d’usage tertiaire, soit :

une consommation d’énergie primaire inférieure à 50 kWh/m²/an.
correspondant à environ 300€/an

Trois indicateurs de performance :

pour tous les Permis de Construire de bâtiments neufs à usage d’habitation
à partir du 1er Janvier 2013

RT2012 est une réglementation sur le résultat de la performance globale effective, et non sur les éléments constructifs ce qui laisse une plus grande liberté pour le Maître d’Oeuvre, Architecte, Constructeur de Maisons Individuelles ou Promoteur, avec un travail en étroite liaison avec le Bureau d’Etudes Thermiques.

Toutes les informations sur les Attestations RT 2012




Un Objectif du Grenelle Environnement

Réduire la facture énergétique des ménages et les gaz à effet de serre.

 Le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale) et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES), et pèse lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages.

Par rapport à la Réglementation Thermique RT2005, la RT2012 prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique, avant de viser les bâtiments à énergie positive en 2020.

Passer d’une facture de chauffage annuelle par ménage moyenne :
de 900 € à 300€
(une maison mal isolée consommant actuellement jusqu’à plus de 1800€/an.)

La valeur moyenne du BBC devient valeur de référence RT2012

La RT 2012 exigera que toutes les constructions neuves présentent, en moyenne, une consommation d’énergie primaire inférieure à 50 kWh/m²/an.
Alors que les logements neufs actuels affichent une consommation d’énergie primaire moyenne de 150KWh/m²/an en moyenne !

A partir du 1er Janvier 2013
tous les Permis de Construire pour les bâtiments neufs à usage d’habitation
devront être conformes à la Réglementation Thermique 2012

Comment être conforme à la RT 2012 ?

Un bâtiment neuf devra respecter 3 exigences globales :

  • Bbiomax : Exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti Bbiomax :
  • Cepmax : Exigence de consommation maximale d’énergie primaire, 50 kWhEP/m2.an en moyenne.
  • Tic : Exigence de confort d’été

Et quelques exigences de moyen :

  • Recours aux énergies renouvelables en maison individuelle
  • Traitement des ponts thermiques
  • Traitement de l’étanchéité à l’air (test de la porte soufflante)
  • Surface minimale de baies vitrées (1/6 de la surface habitable)
  • Mesure ou estimation des consommations d’énergie par usage
  • Prise en compte de la production locale d’électricité en habitation (Cepmax + 12 kWhEP/m²/an)

Source : Grenelle de l’environnement

Cep : la Consommation d’Energie Primaire, et Cepmax

Ne pas confondre énergie Primaire et Energie Finale:

La réglementation thermique 2012 exprime des exigences en énergie primaire,
L’énergie finale (kWhEF) est la quantité d’énergie disponible pour l’utilisateur final. L’énergie primaire
(kWhEP) est la consommation nécessaire à la production de cette énergie finale.

Par convention, du fait des pertes liées à la production, la transformation, le transport et le stockage :

Le Cepmax : Consommation maximale d’énergie primaire pour Votre Logement

L’exigence maximale de consommation d’énergie primaire est en moyenne de
50 kWhEP/m2.an

5 usages pris en compte : chauffage, production d’eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairage, auxiliaires (ventilateurs, pompes).
Le Cepmax est modulé en fonction du type de bâtiment, de la localisation géographique, de l’altitude, …

Exemple de mise en œuvre des systèmes de production énergie

Source : Présentation RT 2012 : Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (Version du 29 août 2011)

Bbio : Le Besoin Bioclimatique, et Bbiomax

Vers la construction Bioclimatique

L’optimisation du bâti indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre permet de réduire ce besoin en énergie. Il s’agit par exemple de prévoir le garage au nord (espace tampon), l’orientation des baies vitrées au sud… La prise en compte de ces orientations bioclimatiques est imposée par la RT2012 par une valeur à ne pas dépasser le Bbiomax.

Bbiomax : Exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti

Le Bbiomax fixe une limitation du besoin en énergie pour les composantes liées au bâti (chauffage, refroidissement et éclairage).

Le Bbiomax est modulé en fonction de la typologie du bâtiment, de sa localisation géographique et de son altitude.
Pour les maisons individuelles ou accolées, une modulation permet en outre de tenir compte de la surface, afin de ne pas pénaliser les petites constructions.

Source : Présentation RT 2012 : Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (Version du 29 août 2011)

Tic : Le Confort d’été

Le Tic est la Température intérieure de consigne.
Il correspond à la température maximale atteinte au cours d’une période de forte chaleur.

C’est donc une exigence de confort d’été Tic, représentée par la température intérieure atteinte au cours d’une séquence de 5 jours chauds qui doit être inférieure à une température de référence (Tic) ;

+